Déménager à Londres

La recherche de logement

AVERTISSEMENT : quel que soit le moyen choisi pour sa recherche de logement, attention aux arnaques !! Il ne faut rien payer (ni donner ses coordonnées bancaires) avant d'avoir visité le logement voire d'avoir signé le bail ou un pré-contrat ! Si votre contact commence à vous parler de "Western Union", ce n'est vraiment pas bon signe... Vigilance, donc, car il existe de nombreuses annonces d'arnaque, j'en ai vu un certain nombre pendant ma recherche...

Introduction

Rechercher votre logement à LondresAfin de trouver un logement, il faut être aux aguets, regarder les nouvelles annonces tous les jours, et appeler tout de suite si quelque chose vous intéresse. Le mieux étant d'être déjà sur place afin de pouvoir aller visiter rapidement (parfois le jour même !), et cela donne confiance au propriétaire...

Je vous conseille d'avoir déjà un dossier de constitué : votre contact vous demandera probablement la preuve que vous travaillez ainsi que le contact de votre employeur, le montant de votre salaire, les coordonnées de votre ancien propriétaire, parfois des garants, et d'autres documents selon les cas...

Comme vous pouvez vous en douter, les loyers londoniens sont particulièrement élevés (c'est encore plus cher que Paris, globalement) ! Sur les annonces, les prix affichés sont généralement par semaine (pcw = per calendar week / pcm = per calendar month), mais vous payerez votre loyer tous les mois (il suffit donc de calculer votre loyer par semaine x 52, puis diviser par 12 pour avoir le prix par mois).

En terme général, plus vous vous éloignerez du centre, moins les loyers seront élevés. Mais n'oubliez pas que les transports sont très chers, donc faites bien vos calculs !

A cela, il faudra rajouter les taxes et autres frais (voir dans la section "S'équiper" et la section "Les taxes"), pas forcément inclus dans le loyer (vérifiez). Attention si ce n'est pas inclus, car ça revient vite cher...

A Londres, il y a énormément de colocations (forcément, vu le prix des loyers...), à vous de voir ce que vous préférez et ce que vous pouvez vous permettre. Faites attention à ce pas choisir n'importe quoi, essayez de rencontrer vos futurs "flatmates" (colocataires) . Il y a parfois un salon commun dans l'appartement, mais pas toujours (le salon initial étant régulièrement utilisé comme chambre)...

Lisez bien votre bail avant de le signer, et si vous venez d'arriver, je vous recommande de demander une clause de 6 mois ("breaking clause" - si elle n'y est pas déjà), en cas de bail d'un an. Cela vous permettra de pouvoir partir après 6 mois minimum d'habitation (n'oubliez pas la période de préavis, généralement d'un ou 2 mois - cela est noté dans votre bail).

Les sites Web

Que ferait-on sans Internet ? Aujourd'hui c'est l'un des outils les plus rapides et les plus utilisés pour la recherche de logement, il ne faut pas passer à côté ! Les sites les plus connus pour une recherche de logement à Londres (colocation ou location) sont Gumtree et le Loot.

J'avais également utilisé d'autres sites du type Zoopla, ou NetLettings. Personnellement, j'ai trouvé mon logement sur Gumtree.

Pour les recherches de colocations ("Flatshare"), vous avez également des sites spécialisés : Moveflat, Intolondon, Flatshare, Spareroom, Easyroommate.

Les agences immobilières

Vous remarquerez que souvent, les annonces de logement sur Internet sont en fait rédigées par des agences immobilières. C'est un moyen de recherche à ne pas négliger, car ils ont une base de données assez importante. Par contre, elles sont forcément plus intéressées par les personnes ayant un budget plutôt élevé...

Les frais sont inférieurs à ceux des agences françaises, généralement autour de £100, donc c'est plutôt intéressant. Je vous conseille d'aller voir les agences selon le quartier où vous souhaitez trouver votre logement.

Comme en France, ici les agences n'ont pas le droit de vous faire payer quoi que ce soit tant que vous n'avez pas signé pour l'appartement qu'ils vous ont trouvé.

Les journaux

Certains journaux publient des annonces, comme le Loot (eh oui, c'est un journal à la base ! Il sort plusieurs fois par semaine), mais aussi bien d'autres journaux anglais (même les gratuits). N'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil !


Articles pouvant vous intéresser